Abbé Jean-Guy Mailloux
(1932-2014)

L’abbé Jean-Guy Mailloux, prêtre du diocèse de Hearst (Ontario), autrefois de Rimouski, est décédé à l’hôpital Laval de Québec le mercredi 31 décembre 2014 à l’âge de 82 ans et 1 mois. Ses funérailles ont été célébrées le 10 janvier 2015 en l’église de Saint-Honoré-de-Témiscouata. C’est l’évêque de Moosonee et de Hearst, Mgr Vincent Cadieux, o.m.i., qui a présidé la célébration , assisté de l’abbé Boniface Mouelé, administrateur paroissial, et de l’abbé Gilles Gosselin, prêtre du diocèse de Hearst, qui a prononcé l’homélie. À l’issue du service funèbre la dépouille mortelle a été incinérée et les cendres seront inhumées ultérieurement au cimetière local. L’abbé Mailloux laisse dans le deuil sa sœur Colette (Lévis Roy), sa belle-sœur Céline Roy (feu Jeannot Mailloux), ses autres parents, amis et confrères prêtres.

Né le 28 novembre 1932 à Saint-Honoré-de-Témiscouata, il est le fils de feu Adhémar Mailloux, journalier, et de feu Yvonne Landry, enseignante. Il a fait ses études classiques au Petit Séminaire de Rimouski (1947-1954) et ses études théologiques au Grand Séminaire de Rimouski (1954-1958) où il obtient un baccalauréat en théologie. Il est ordonné prêtre le 29 juin 1958 dans sa paroisse natale par Mgr Charles-Eugène Parent et il est incardiné au diocèse de Hearst, le 15 juillet 1959.

Jean-Guy Mailloux est d’abord vicaire à la cathédrale de Rimouski (juillet-août 1958), avant d’être prêté au diocèse de Hearst, où il est professeur et surveillant au Séminaire de Hearst (1958-1964) et en même temps desservant de Calstock (1960-1963) et curé de Hallébourg (1963-1964). Il devient ensuite curé de Génier, Frederickhouse et Norembéga (1964-1968), de Saint-Pie X et Lac-Sainte-Thérèse à Hearst (1968-1973), de Cochrane (1973-1981), assistant à Chapleau (1981-1982), curé de Longlac et Caramat (1982-1988), curé à L’Immaculée-Conception de Kapuskasing (1988-1998) et desservant de Notre-Dame-de-la-Paix de Kapuskasing (1989-1998), aumônier diocésain de l’Union culturelle des Franco-Ontariennes (UCFO) à partir de 1993, aumônier diocésain de La Vie montante depuis 1995, curé de la cathédrale de Hearst et desservant de Hornepayne et Calstock (1998-2001). Il termine son ministère actif comme curé de Moonbeam (2001-2012) et administrateur paroissial de Fauquier (2011). Retraité en 2012, il se retire à Saint-Honoré-de-Témiscouata pour se rapprocher de sa famille.

Accueillant et chaleureux, l’abbé Mailloux possédait « un authentique sens pastoral, l’attitude du guide spirituel qui aime beaucoup ses gens et qui aime partager leur vie, leurs préoccupations, leurs joies et leurs loisirs. Il a aimé les gens, et il en a été heureux » (homélie des funérailles).

Sylvain Gosselin, Archiviste
En chantier, no 105, juin 2015, p. 15.

Avis de décès : image JPEG PDF de 275 Ko.



© 1999-, Archidiocèse de Rimouski. Tous droits réservés. Reproduction interdite.