ARCHIDIOCÈSE
DE RIMOUSKI



COMMUNIQUÉS DE
LA CHANCELLERIE
Le Triduum pascal
Normes diocésaines




PRÉSENTATION

DOC. OFFICIELS

LISTE DÉCRETS

COMMUNIQUÉS

CHANCELLERIE

RECHERCHER

INDEX GÉNÉRAL

ACCUEIL



La Chancellerie
Archevêché de Rimouski
34, rue de l'Évêché Ouest,
Rimouski, Qc,
Canada, G5L 4H5

Tél. : (418) 723-3320
Fax : (418) 722-8978

Courriel :


Optimisé pour un
affichage de
800 X 600 ou plus.


AVIS LÉGAL :

Ce document n'a pas de valeur officielle, légale ou interprétative. Il vous est présenté à titre d'information seulement. Seul le document original, signé par l'autorité compétente, constitue un document officiel. Nous ne sommes donc pas responsables des conséquences pouvant résulter de l'utilisation de ce document. En cas de divergence entre les données affichées ici et celles du document officiel publié sur un support papier, ce dernier sera considéré comme seul valable et précis.

© Archidiocèse de Rimouski.




La lecture des fichiers PDF nécessite la présence dans votre ordinateur d'une version récente d'Adobe Reader. Vous pouvez télécharger et installer gratuitement une version française de ce programme en cliquant sur l'icône Get Adobe Reader.

  LE TRIDUUM PASCAL
Application des normes
dans le Diocèse de Rimouski
 

Télécharger une version PDF de ce document (fichier de 15 Ko.)

Voici un résumé des normes universelles:

JEUDI SAINT

- Jamais de messe le matin sans l'autorisation expresse de l'Ordinaire du lieu.
- Aucune messe privée en l'absence du peuple.
- Aucune messe de funérailles. Cependant on peut célébrer des funérailles sans eucharistie (célébration de la Parole), mais sans distribuer la communion : rites d'accueil, liturgie de la Parole, rites du dernier adieu. La messe des funérailles sera célébrée après la fête de Pâques, à compter du lundi.
- La célébration du mariage, même sans messe, est interdite.

- Messe de la Cène:
      - à partir de 16 h seulement;
      - avec la participation de l'assemblée;
      - obligatoire dans les églises paroissiales (là où la disponibilité
         d'un prêtre le permet);
      - facultative dans les oratoires.

NOTE: Les prêtres qui ont déjà célébré, parce que le bien des fidèles le demandait, peuvent célébrer ou concélébrer de nouveau la messe de la Cène.

- Distribution de la communion:
      - aux fidèles durant la messe seulement;
      - aux malades et aux infirmes à n'importe quelle heure de la journée.

VENDREDI SAINT

- Aucune messe (eucharistie) de quelque nature que ce soit.

- On peut célébrer des funérailles sans eucharistie (célébration de la Parole), mais sans distribuer la communion : rites d'accueil, liturgie de la Parole, rites du dernier adieu. La messe des funérailles sera célébrée après la fête de Pâques, à compter du lundi.

- La célébration du mariage, même sans messe, est interdite.

- «La célébration des sacrements est strictement interdite ce jour-là, à l'exception de la pénitence et de l'onction des malades.» (Congrégation pour le culte divin, dans La Documentation catholique, 1988, p. 306, no 61; Missel romain, p. 149, notes d'introduction au Vendredi saint)

- Office:
      - vers 15 h ou, pour avantager les fidèles,
         à un moment plus opportun entre midi et 21 h;
      - avec possibilité de répéter après 15 h;

- Distribution de la communion:
      - aux fidèles durant l'office seulement;
      - aux malades et aux infirmes à n'importe quelle heure de la journée.

SAMEDI SAINT

- «On doit refuser la célébration des mariages ainsi que des autres sacrements, à l'exception de la pénitence et de l'onction des malades.» (Congrégation pour le culte divin, dans La Documentation catholique, 1988, p. 307, no 75)

- On peut célébrer des funérailles sans eucharistie (célébration de la Parole), mais sans distribuer la communion : rites d'accueil, liturgie de la Parole, rites du dernier adieu. La messe des funérailles sera célébrée après la fête de Pâques, à compter du lundi.

- Messe de la Veillée pascale :
      - après la tombée de la nuit (= le coucher du soleil, heure locale).

Exemple : La Veillée pascale est célébrée le samedi soir. Dans le diocèse de Rimouski, le soleil se couche généralement vers 19 h 30 en cette période de l'année. Selon les normes liturgiques, la Veillée pascale ne peut donc pas débuter avant 19 h 30.

      - obligatoirement avec les rites de la Veillée pascale;
      - avec ou sans baptême;

- Distribution de la communion:
      - aux fidèles durant la Veillée pascale seulement;
      - aux malades en Viatique seulement.


MARIAGE (jeudi, vendredi et samedi saints)

- La célébration du mariage, avec ou sans messe (eucharistie), est interdite pendant ces trois jours.

FUNÉRAILLES / SÉPULTURES (jeudi, vendredi et samedi saints)

- La célébration de funérailles avec messe (eucharistie) est interdite pendant ces trois jours.

- Si les circonstances demandent l'inhumation d'un défunt pendant le Triduum pascal, on pourra célébrer des funérailles sans eucharistie (célébration de la Parole) et sans distribution de la communion comme suit : rites d'accueil, liturgie de la Parole, rites du dernier adieu, puis inhumation. Une messe des funérailles pourra être célébrée après la fête de Pâques, à compter du lundi.
Pour plus de détails, voir le décret diocésain 1/2001, Célébrer la mort en église. Orientations et directives pour la célébration des funérailles, entre autres l'article 4.4 : «On maintiendra fermement la coutume voulant qu'au Canada on ne célèbre pas de funérailles dans quelque lieu que ce soit - avec ou sans Eucharistie - le dimanche, à Noël et le Premier de l'an. Pendant le triduum pascal, soit les jeudis, vendredis et samedis saints, on peut célébrer des funérailles, mais uniquement sans Eucharistie. Dans ce cas, comme il a été indiqué plus haut, une messe pourra être célébrée à l'intention de la personne défunte à la première occasion favorable.»

BAPTÊME & CONFIRMATION (vendredi et samedi saints seulement)

Du Vendredi saint jusqu'au moment où débute la Veillée pascale le Samedi saint au soir, étant donné que la célébration des sacrements est strictement interdite ces deux jours-là (à l'exception de la pénitence et de l'onction des malades), le baptême et la confirmation ne peuvent donc être conférés qu'en cas de danger de mort imminente.

Références :

On trouvera des normes plus détaillées dans :

- Le Guide canonique et pastoral au service des paroisses :
      Édition 2006, p. III-2, no 2.2.1; p. III-10 à 12; p. VII-2, no 2.2.
      Édition canadienne 2006, p. III-11 et VII-2.
      Édition 2004, p. 32, 40-41, 142.
      Édition 1991, p. 58-60.

- L'Ordo liturgique annuel, à chacun des jours du Triduum pascal et dans la section préliminaire "Quelles messes célébrer ?".

- La Présentation générale du Missel romain (PGMR), édition 2002-2007, no 380.    PGMR édition 1969 et subséquentes, no 336. - Le Missel romain, à chacun des jours du Triduum pascal, p. 140, 149, 162 et 164.

- La lettre circulaire de la Congrégation pour le culte divin, publié le 16 janvier 1988: «La préparation et la célébration des fêtes pascales», dans La Documentation catholique no 1958, (1988) p. 300-310.

Mise à jour : 21 juin 2017.