CONSEIL PRESBYTÉRAL
DU DIOCÈSE DE RIMOUSKI

ÉCHOS DU CPR 2008

10-03-2008 (no 193) 03-11-2008 (no 195) 01-12-2008 (no 196)
Année 2007   Année 2009

N.B. : les réunions 192 (28 janvier) et 194 (21 avril) n'ont pas fait l'objet d'un résumé.

193e réunion du Conseil presbytéral
tenue à Rimouski le 10 mars 2008,
de 9h30 à 16h00.

193-1. POLITIQUE DIOCÉSAINE VISANT
À CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE

Les membres du Conseil presbytéral ont pris connaissance de cette politique diocésaine et en ont approuvé la publication. Elle a ensuite été soumise au Conseil diocésain de pastorale lors de sa réunion du 15 mars. Elle sera finalisée prochainement, puis envoyée à toutes les fabriques du diocèse pour sa mise en application. Une copie du texte sera publiée ultérieurement sur le site Internet du diocèse. La mise en place de cette politique répond aux exigences de la loi et est le fruit d'un long processus social de plus de vingt ans contre toute forme de violence ou de harcèlement en milieu de travail.

193-2. DÉCRET SUR LE CUMUL DES INTENTIONS DE MESSES
ET LES INTENTIONS DE PRIÈRES AUX ADACE

Depuis quelques années, la coutume s'est établie dans plusieurs paroisses de placer plus d'une intention lors d'une messe. Dans la majorité des cas, la première intention indiquée est celle qui est célébrée sur place; les autres le sont ailleurs. Mais ceci peut laisser planer quelques doutes quant à la juste gestion des intentions supplémentaires et du cumul des honoraires. De plus, la manière d'annoncer les intentions supplémentaires n'est pas uniforme dans l'ensemble du diocèse. Par ailleurs, il arrive que certaines paroisses placent une intention de messe lors d'une ADACE ou encore une intention de prière moyennant des honoraires ou un don, ce qui est formellement interdit (décret 01/1996, article 10). Tout ceci donne lieu à des incompréhensions et à des interrogations légitimes de la part des fidèles.

Le Conseil presbytéral a donc recommandé la mise en place de mesures qui ont été consignées dans un décret que Mgr Blanchet a publié le 19 mars 2008 et qui est disponible sur notre site. Ce document est le fruit d'un compromis. Il impose quelques exigences sur la façon de publier les messes, de manière à ce que celle-ci soit uniforme dans le diocèse et que les fidèles y distinguent clairement les messes célébrées sur place et celles envoyées à l'extérieur de leur paroisse. On constate, par ailleurs, que si toutes les fabriques respectaient strictement l'ordonnance diocésaine (décret 01/1996, article 7b) demandant de faire parvenir à la fin de chaque année les surplus de messes à l'Archevêché, cette situation n'existerait pas car les paroisses n'auraient généralement en réserve que l'équivalent d'une seule intention par messe.

(Voir Échos du CPR 191-3 pour d'autres détails.)

193-3. DÉCRET DE L'ASSEMBLÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES
DU CANADA (CECC) SUR L'ABSOLUTION COLLECTIVE

Un récent décret de la CECC, approuvé par le Saint-Siège, marque la fin des célébrations du pardon avec absolution collective dans notre diocèse, car nous ne pouvons répondre aux nouvelles exigences imposées. La déception est grande. Il faut néanmoins se rappeler que le sacrement du pardon n'est exigé que pour les fautes graves. Il faudra sans doute rencontrer les fidèles dans les régions pour présenter les nouvelles normes, accueillir les réactions et répondre aux questions. Il faut revaloriser le sacrement du pardon lui-même et la dimension du pardon dans l'Eucharistie. Il faut voir à donner un meilleur suivi à la catéchèse du premier pardon auprès des enfants et de leurs parents. Il faut continuer à célébrer communautairement le pardon, avec absolutions individuelles. Mais est-ce que nous nous illusionnons en pensant que nos fidèles vont continuer à participer à ces célébrations ? Depuis quelques années déjà, nous constatons une baisse marquée de la participation aux absolutions collectives. La pratique religieuse est en décroissance. Les gens ne fréquentent pas davantage le sacrement du pardon que les autres sacrements. Nous sommes dans un monde qui se sécularise. Il est suggéré que le Comité de théologie du diocèse se penche sur la question et propose des pistes d'action.

(Voir Échos du CPR 191-2 pour d'autres détails.)

Yves-Marie Mélançon, prêtre
secrétaire du CPR
11 mars 2008
Publication : En Chantier, mo 47, 15 avril 2008, p. 17.


195e réunion du Conseil presbytéral
tenue à Rimouski le 3 novembre 2008,
de 9h30 à 16h00.

195-1. REMISE EN FONCTION DU CPR

En début de réunion, Mgr l'Archevêque a fait la déclaration suivante: « Considérant que, conformément au canon 501, § 2, le Conseil presbytéral a cessé ses fonctions le 3 juillet 2008 par la vacance du siège épiscopal intervenue par l'acceptation de la démission de Mgr Bertrand Blanchet et ma nomination au siège archiépiscopal de Rimouski; considérant qu'il est nécessaire que ce conseil soit remis en fonction dès maintenant; en conséquence, en ce 3 novembre 2008, moi, Pierre-André Fournier, archevêque de Rimouski, déclare que le Conseil presbytéral de l'archidiocèse de Rimouski est remis en fonction par les présentes et qu'il est formé des membres qui le composaient au moment de la vacance du siège épiscopal ou de leurs remplaçants légitimes, le cas échéant. »

195-2. COMPOSITION DU CPR

Pour l'année 2008-2009, le CPR se compose des membres suivants: Mgr Pierre-André Fournier (président), MM. les abbés Gérald Roy (vicaire général), René DesRosiers (animateur), Yves-Marie Mélançon (secrétaire), Marc-André Blaquière, Adrien Tremblay, Jean-François Mélançon, André Daris, Marc-André Lavoie, Gilles Frigon, ofm cap., Raynald Brillant, Benoît Hins, Louis Viens, Adrien Édouard, Normand Lamarre, Claude Heppell, Guy Lagacé, Jacques Tremblay, ainsi que Mme Wendy Paradis (directrice à la pastorale d'ensemble) à titre d'invitée permanente.

195-3. LE VÉCU DES PRÊTRES

Les membres du CPR s'expriment librement afin de permettre à Mgr Fournier de mieux connaître le vécu de ses prêtres. Il en ressort que les prêtres vivent une période difficile marquée par de l'inquiétude face à l'avenir, le vieillissement, l'absence de relève et un manque de ressources humaines et financières en paroisse. On doit consacrer trop de temps à l'administration au détriment de la pastorale. Heureusement que la formation à la vie chrétienne des jeunes est dynamique et porteuse d'espérance. Malgré tout, les prêtres semblent heureux et vivent avec espérance en s'appuyant sur le Christ et sa Parole. Le travail en équipe est précieux. Il leur faut accepter leurs limites et demeurer sereins, se soutenir mutuellement et recevoir du soutien de la part des fidèles, s'efforcer de maintenir un équilibre de vie. En ce sens, le CPR peut être d'une grande utilité et aider les prêtres à renouveler leur dynamisme.

195-4. LE POINT SUR LE SACREMENT DU PARDON

Il est important de bien faire connaître aux fidèles les nouvelles directives relatives au sacrement du pardon et d'insister sur le sens de la miséricorde de Dieu et de son pardon qui sont pour nous des dons inestimables. À ce propos, il y aura de brèves catéchèses qui seront publiées sous forme de billets écrits. On estime important de prendre l'année pour faire la transition et se sensibiliser à la miséricorde de Dieu. Il faut continuer à faire des célébrations communautaires du pardon et nous passerons définitivement aux célébrations avec absolutions individuelles à compter de l'Avent 2009.

Yves-Marie Mélançon, prêtre
secrétaire du CPR
4 novembre 2008


196e réunion du Conseil presbytéral
tenue à Rimouski le 1er décembre 2008,
de 9h30 à 16h00.

Plusieurs sujets étaient à l'ordre du jour, dont deux d'une plus grande importance:

196-1. ÉVALUATION DU CHANTIER DIOCÉSAIN

Le Chantier diocésain a cinq ans. Il est maintenant opportun d'évaluer son application, son vécu, pour voir si nous avons vraiment progressé et ensuite ouvrir des pistes d'avenir. À partir d'une grille d'évaluation précise, simple et adaptée qui sera prochainement élaborée, Mme Wendy Paradis nous permettra de faire cette démarche à l'occasion d'une tournée des régions qu'elle entreprendra au printemps. Le résultat de cette évaluation sera étudié lors de la réunion conjointe du Conseil presbytéral et du Conseil diocésain de pastorale le 6 juin 2009.

Nous sommes déjà conscients de certaines lacunes, du fait que la relève n'est pas au rendez-vous, que la présence des prêtres fait cruellement défaut à cause de la grandeur des secteurs et de l'augmentation de leur tâche. L'Église ne rejoint plus la génération des 40-50 ans. L'initiation chrétienne des jeunes est vraiment prioritaire et dynamique, mais il ne faut pas se leurrer: il y a peu de jeunes qui continuent une fois leur initiation chrétienne complétée. Au-delà du Chantier lui-même, il faudra aussi que le Conseil presbytéral se questionne sur l'avenir de nos communautés qui se dévitalisent tant au plan religieux que civil et social. Nous avons beaucoup de paroisses et notre organisation ecclésiale ne répond plus toujours adéquatement à ce qu'est devenue la société. Les gens ne grandissent plus dans une culture catholique et nous avons de moins en moins de réelles "communautés chrétiennes".

196-2. RETOUR SUR LA TOURNÉE DU DIOCÈSE

Depuis son intronisation, Mgr Pierre-André Fournier a fait progressivement la tournée des six régions pastorales du diocèse en compagnie de Mme Wendy Paradis, directrice à la Pastorale d'ensemble, et de l'abbé Gérald Roy, vicaire général. Il a été chaleureusement accueilli partout. Il en est très heureux et stimulé. Les participants se sont largement exprimés. L'initiation chrétienne des jeunes est une pousse d'espérance partout. L'esprit de clocher fait peu à peu place à plus de collaboration à l'intérieur des secteurs, même si demeure le défi de travailler ensemble. Bien qu'on n'ait pas eu le temps d'approfondir toutes les questions, les nombreux participants (une centaine en moyenne par région) ont pu exprimer leurs espérances ainsi que leurs difficultés et appréhensions. Malgré tout, les gens demeurent sereins et heureux dans l'ensemble, car ils fondent leur confiance sur le Christ.

Yves-Marie Mélançon, prêtre
secrétaire du CPR
2 décembre 2008



VIE DIOCÈSE / CPR | RECHERCHER | INDEX | ACCUEIL